Communiqué de presse


Né à Harare (Zimbabwe) en 1975, diplômé de l'ENSBA de Paris en 2000, Duncan Wylie développe depuis le début de la décennie une recherche picturale autour du thème des architectures, et plus précisément ces dernières années, des ruines.


L'artiste donne à voir un univers en cours de destruction, bâtiments éventrés, murs effondrés, maisons sombrant peu à peu dans l'eau : un monde dévasté, vide de présence humaine ; un monde chaotique dont les images, même si elles ne se rattachent à aucun site précis, rappellent les innombrables scènes de destruction qui marquent régulièrement l'actualité.


Néanmoins, Duncan Wylie, loin de sacrifier à une forme de mélancolie romantique, investit ses images d'une puissante énergie, celle d'une peinture franche, directe, bien que très raffinée, dont le projet semble être avant tout une exaltation des vertus de la picturalité. En somme, opposer les forces constructives de l'art aux destructions de toutes sortes et au chaos. Toutes les possibilités de la peinture sont exploitées, d'une gamme chromatique tonitruante aux effets de brosse les plus virtuoses. Ce faisant, l'artiste joue avec subtilité dans ses tableaux de l'indécision entre figuration et abstraction, pour que l'énigme de ces images soit également celle de leur apparition.







© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Duncan Wylie au musée de Grenoble

Exposition du 4 juillet au 27 septembre 2009. Musée de Grenoble, 5 place Lavalette - 38000 Grenoble. Tél.: +33 (0)4 76 63 44 11. Ouverture tous les jours sauf le mardi de 10h à 18h30.



Archives expositions personnelles France

  Duncan Wylie
  Musée de Grenoble
  04.07 - 27.09.2009

Archives expositions personnelles (U-V-W-X-Y-Z)