Communiqué de presse


Dans le cadre de la programmation officielle des Rencontres internationales Paris-Berlin-Madrid 2008, le Centre culturel candien présente la première exposition personnelle en France de la photographe et vidéaste Jin-me Yoon, artiste canadienne d'origine coréenne.


Figure importante de la vibrante communauté artistique contemporaine de Vancouver, Jin-me Yoon affronte de manière saisissante les questions d'intégration sociale et d'immigration, les crispations urbaines et, d'une manière plus fondamentale encore, la vulnérabilité de l'individu dans son rapport à la foule ou à la solitude, à la ville ou au paysage, à une indiscernable mais perceptible terreur ambiante. Dans une grande partie de son oeuvre, et en particulier dans ses vidéos performatives, Jin-me Yoon soumet son corps à une épreuve d'endurance et à une position d'absolue fragilité qui nous font autrement regarder le monde qui en constitue la scène.











© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Jin-me Yoon, Passages through Phantasmagoria

L'exposition Passages through Phantasmagoria est centrée sur deux pièces importantes du corpus récent de Jin-me Yoon, The Dreaming Collective Knows No History (2006) et As It Is Becoming (2008). Oeuvre vidéographique percutante, The dreamming Collective... montre l'artiste rampant dans les rues de Séoul en Corée. En rabattant la verticalité de la ville à gratte-ciels et des être humains bipèdes sur le plan horizontal, Yoon propose un rapport étonnant à l'environnement construit de la ville et au corps humain.


On voit dans cette oeuvre la propagation fluide du "progrès" et du pouvoir ainsi que le rythme frénétique de la production et de la consommation, rendus momentanément immobiles par l'arrêt des images au cours de la vidéo. Créée en Corée et au Kapon et présentée parallèlement à Paris et à Vancouver (chez Catriona Jeffries Gallery), As It Is Becoming considère la question de la sécurité des frontières, de l'insécurité des individus et de la relation ambiguë du citoyen dans son rapport à l'identité nationale. Dans cette série de vidéos présentées dans une installation complexe qui donne une importance cruciale à la question du point de vue, la silhouette de l'artiste, souvent méconnaissable, apparaît dans des mises en scène évoquant des contextes de combat, d'évasion ou de tentatives de survie.

 

Cette exposition est produite en collaboration avec Catriona Jeffries Gallery (Vancouver) et Art-Action (Paris).





Exposition du 3 décembre 2008 au 6 mars 2009. Centre culturel canadien, 5 rue de Constantine - 75003 Paris. Tél.: +33 (0)1 44 43 21 90. Ouverture du lundi au vendredi de 10h à 18h, jeudi nocturne jusqu'à 20h.




Vu d'en bas, au ras du sol, ce monde tout à fait banal devient inquiétant et s'oppose d'autant, dans sa verticalité et son flux, à la lenteur et à la difficulté d'avancer du personnage principal de ces absurdes mais très efficaces suspenses. Ce n'est pas son propre regard autant que l'image de son corps rampant que Jin-me Yoon met en représentation.


Tel un insecte, ou un blessé, ou encore un fugitif, Jin-me Yoon avance avec ce mélange d'adresse et de difficulté qui lui est tout à fait particulier. Aussi éprouve-t-on tantôt un inconfort physique et mental, par empathie (mais sans le moindre pathos), tantôt une certaine jouissance exploratoire comme si l'artiste, en se frayant un passage, nous ouvrait une voie. La difficulté et l'incongruité de son action ont pour effet de rompre le charme du décor urbain.


Artiste immigrée se mettant en position d'étrangère dans son pays d'origine, Jin-me Yoon se positionne, dans ses oeuvres coréennes et japonaises, comme celle qui revient en étant autre. En Asie, Jin-me Yoon est une étrangère cherchant à se frayer un chemin dans sa culture ancestrale, mais sans abdiquer sur un regard critique qu'elle pose, avec prudence, d'en bas. L'artiste utilise une variété de références populaires et de références à l'histoire de l'art pour explorer comment les représentations que véhicule son corps fonctionnent dans un contexte tendu traversé par de complexes enjeux politiques et sociaux.


Archives expositions personnelles France

  Jin-me Yoon, Passages through Phantasmagoria
  Centre culturel canadien, Paris
  03.12.2008 - 06.03.2009

Archives expositions personnelles (U-V-W-X-Y-Z)