Archives expositions personnelles France

Communiqué de presse


Nick Van Woert s'inspire de l'Haruspex, devin étrusque puis romain, qui lisait l'avenir dans les entrailles d'animaux sacrifiés. L'artiste choisit ainsi de révéler et de fixer un certain état de notre société, tout comme les entrailles des animaux étaient le reflet de la situation économique et géographique du milieu dans lequel ils évoluaient.










.
















 







  Nick Van Woert, Haruspex

  Galerie Yvon Lambert, Paris

  06.06 - 30.07.2013

Nick van Woert, Courtesy de l’artiste et Galerie Yvon Lambert (Paris)

Nick van Woert, Courtesy de l’artiste et Galerie Yvon Lambert (Paris)


Nick Van Woert présente des pièces inspirées du thème de l'Haruspex, devin étrusque puis romain, qui lisait l'avenir dans les entrailles d'animaux sacrifiés. Tel un Haruspex, l'artiste a choisi de révéler et de fixer un certain état de notre société, tout comme les entrailles des animaux étaient le reflet de la situation économique et géographique du milieu dans lequel ils évoluaient.

Ainsi, à travers des matériaux de construction issus de la grande consommation, Nick Van Woert mixe, compacte et sédimente des éléments hétérogènes venus du monde de l'industrie: morceaux de bois trouvés, copeaux de litière pour chats, éléments de jouets en plastiques. Tel un alchimiste ou un archéologue du présent, il crée de nouveaux matériaux aux couleurs, textures et matières variés auxquels il rend une dimension industrielle en les façonnant en forme de poutres et en les superposant sur des rails métalliques.

Pour l'exposition, Nick Van Woert réalisera également une sculpture anthropomorphe, achetée sur un site internet dédié à la maison et au jardin qui, une fois coupée en deux, servira, pour l'une des moitiés, de moule pour une fonte à base de marteaux, masses, haches et pieds de biches. Cette partie de la sculpture sera accrochée au mur sur sa partie plane comme un outil dans un magasin ou dans un atelier, l'autre partie, évidée, restant au sol.

Il s'agit encore une fois pour l'artiste d'interroger l'histoire de l'art dans ses formes et la statuaire dans ses fonctions, tout en développant un nouveau vocabulaire de moyens très personnels fortement marqués par l'architecture - sa première formation - et la nature constrastée du Nevada où il est né, entre désert aride et espace urbain outrancier.

Nick Van Woert, né 1979, vit et travaille à Brooklyn, New York. Il est diplômé en Beaux-Arts à la New School for Design de New York et en Architecture à l'Université de l'Oregon.


Exposition du 6 juin au 30 juillet 2013. Galerie Yvon Lambert, 108 rue Vieille du Temple - 75003 Paris. Tél.: +33 (0)1 42 71 09 33. Ouverture du mardi au vendredi de 10h à 13h et de 14h30 à 19h, le samedi de 10h à 19h.


Nick Van Woert, Haruspex, Galerie Yvon Lambert, Paris

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Archives expositions personnelles (U-V-W-X-Y-Z)