Archives expositions personnelles France

Communiqué de presse


Ancien disciple de Yang Yang, grand maître de la calligraphie et du Shanshui, Yang Yongliang combine subtilement cet art millénaire avec les nouveaux médias en créant un univers à la fois futuriste et ancestral. Renouveau contemporain de la peinture traditionnelle chinoise, ses montages photographiques prennent forme sur de longs rouleaux panoramiques et sont imprimés sur papier coton, en noir et blanc comme à l’encre de Chine. Lorsque l’on regarde les œuvres à distance, elles relèvent de la calligraphie aux paysages naturels et embrumés des temps anciens mais en s’approchant, on s’aperçoit que l’imagerie urbaine contemporaine est omniprésente.






.
















 







Exposition du 14 mars au 27 avril 2013. Galerie Paris-Beijing, 54 rue du Vertbois - 75003 Paris. Tél.: +33 (0)1 42 74 32 36. Ouverture du mardi au samedi de 11h à 19h.

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

  Yang Yongliang, The Silent Valley

  Galerie Paris-Beijing, Paris

  14.03 - 27.04.2013

Yang Yongliang, The Silent Valley, Galerie Paris-Beijing, Paris

Dans la série The Silent Valley, un personnage vêtu de blanc, figure emblématique de la sagesse ancestrale, erre dans une vallée parsemée non plus d’arbres centenaires et de cascades, mais de pylônes électriques et de champs de mines. A l’horizon, des étendues de gratte-ciels ont pris la place des montagnes sacrées … Les images de la série The Moonlight sont une représentation avant-gardiste du développement tentaculaire et des bouleversements qui attendent nos mégalopoles. Retro éclairées par des light boxes, elles nous plongent dans une dimension onirique, entre rêve et cauchemar. La vidéo The Day of Perpetual Night anime cette même vision insomniaque de cités grossissant à un rythme infernal et dont les lumières artificielles ne permettraient plus aucune distinction entre le jour et la nuit.


Sublimes et visionnaires, les œuvres de Yang Yongliang nous dérangent et nous interrogent sur l’avenir de la planète et nos modes de vie toujours plus menacés par une urbanisation galopante.


Yang Yongliang est né en 1980 à Shanghai. Photographe, peintre, vidéaste et plasticien, il enseigne au Shanghai Institute of Vision Art. Son travail fait l’objet d’un vif engouement de la part du public et des médias, ses œuvres sont abondamment collectionnées et exposées entre autres par le MoCA (Shanghai), le Bates College Museum of Art (Etats-Unis), par le British Museum et la Red Mansion Foundation. L’artiste a obtenu le Prix de la Découverte aux Rencontres d’Arles 2009. Plus récemment (2012-13), son œuvre a été exposée à l’exposition Babel au Palais des Beaux-Arts de Lille.


Yang Yongliang, Sleepless Wonderland, 2012 Photographies, light box — 150 × 300 cm — édition de 7 © Galerie Paris-Beijing, Paris

Yang Yongliang, Sleepless Wonderland, 2012 Photographies, light box — 150 × 300 cm — édition de 7
© Galerie Paris-Beijing, Paris

Yang Yongliang


Archives expositions personnelles (U-V-W-X-Y-Z)